L’ART DE PORTER UN TOAST

toast

L’art de porter un toast varie selon le pays d’origine. Que ce soit dans un pays anglo-saxon ou en France, il n’y pas de règles à suivre. Les notions de savoir-vivre varient en fonction de l’évènement.

Vous découvrirez ci-dessous comment et dans quelles conditions porter un toast ainsi que les différentes étapes à suivre pour un toast réussi.

Qui et quand peut-on porter un toast ?

Saviez-vous que seuls les hommes peuvent porter un toast ? En l’absence du maître de maison, la maîtresse de maison peut porter un toast, ce qui reste cependant rare. Une jeune femme célibataire, quant à elle, ne porte jamais de toast.

Lors des événements importants, les toasts se portent à la fin du repas.Il est est alors déconseillé de boire et de manger à ce moment-là. Le toast doit être prononcé dans la langue de l’invité.

Dans les repas privés ou professionnels, il se porte au début du repas mais dans certains pays le toast peut se porter pendant tout le repas…

Surtout veillez à ne pas entrecroiser les verres lors du toast et à regarder vos convives droits dans les yeux.

Les différentes étapes pour un toast réussi

Tout d’abord il est recommandé de saluer le destinataire et de formuler des vœux à son encontre, de résumer la raison de la réunion.

L’invité répond alors, remercie la personne pour ses vœux et lui renvoie les siens.

A la fin du toast, tous les invités et le convive lèvent leurs verres et boivent la première gorgée ensemble.

Attention tout de même à ne pas boire tout le verre d’un trait !

Dans les pays anglo-saxons, les toasts sont nombreux pendant un mariage, par exemple, et le convive portant le toast doit faire un discours élogieux et flatteur envers les mariés. Tout mauvais goût est proscrit !

Vous souhaitez organiser un repas à l’occasion d’un évènement particulier, n’hésitez pas à contacter votre restaurant A la cloche d’Or.