La salade César : la star de l’été

salade-cesar

La salade César est l’incontournable de tout restaurant, de la petite brasserie au palace parisien. Aujourd’hui A la cloche d’or vous révèle l’histoire et les variantes de ce plat qui plaît autant aux personnes qui font attention à leur ligne qu’aux bourreaux de travail qui prennent leurs pauses déjeuner en plein après-midi.

L’histoire de la salade César

La salade César tient son nom du chef cuisinier italo-américain Caesar Cardini. C’est en 1924 dans son restaurant Caesar’s de Tijuana au Mexique que la salade César verra le jour. On raconte que le 4 juillet 1924, jour de l’Indépendance des Etats-Unis, le restaurant fait face à une rupture d’ingrédients. Caesar Cardini improvise alors une salade inspirée d’une recette familiale de cuisine italienne de son enfance, avec les ingrédients disponibles en cuisine. Débordé par le nombre de clients ce jour-là, il finira par préparer les salades sur le côté des tables devant les clients-même avec un certain sens du spectacle, qui rendra la salade César célèbre.

Peu à peu la recette de la salade César devient une des recettes populaires de la cuisine américaine et de la restauration rapide, puis sera revisitée par les restaurants de tout type dans le monde entier.
En 1948, la famille Cardini dépose la marque américaine de sa recette originelle de « sauce César » en bouteille, qui sera ensuite déclinée par de nombreux concurrents.

La recette de la salade César et ses variantes

La salade César classique est composée de feuilles de laitue romaine, de croûtons à l’ail pour le côté croustillant, de morceaux ou copeaux de parmesan, d’œufs durs ou mollets, d’ail et de jus de citron. Le tout est parsemé de sauce César.

Depuis sa création, la salade César a été revisitée par les cuisiniers du monde entier. Les ingrédients les plus souvent ajoutés dans les variantes de la recette initiale sont les anchois, l’avocat, le bacon, les crevettes, le foie gras ou encore du poulet.

Venez donc déguster cette salade à la fois gourmande et équilibrée à A la cloche d’or cet été !