Ce que vous ne savez pas sur l’Elysée Montmartre

Elysee-montmartre


C’est en 1807, que la guinguette, l’Élysée Montmartre, ouvre ses portes aux pieds du Sacré Cœur dans le 9ème arrondissement de Paris. Depuis son ouverture, l’Elysée Montmartre aura été un lieu aux multiples facettes.

Le réaménagement de l’Elysée Montmartre

Durant la guerre franco-allemande de 1870 et le siège de Paris par les troupes allemandes, l’Élysée Montmartre sera une fabrique de ballons de poste et même un hôpital. La salle servira aussi de décor au « Masque » de Maupassant et accueillera la 100e représentation de L’Assommoir d’Émile Zola en 1879.

Composée de trois bâtiments différents, l’Elysée Montmartre possède un splendide jardin bordé de fontaines. Mais en 1894, ce dernier disparaît au profit de l’actuel Trianon-Concert. L’architecte Edouard Niermans réaménage l’ensemble en deux salles distinctes : d’un côté les chants et les poésies et de l’autre la danse et le patinage. Ce dernier réutilise alors la structure du Pavillon de France, édifiée par Gustave Eiffel pour l’Exposition universelle de 1889, ce qui confère au lieu une architecture atypique et lui vaudra d’être classé monument historique en 1988.

L’Elysée Montmartre, un lieu de danse par prédilection

C’est dans la salle de bal, transformée en music-hall que la danse de quadrille, aujourd’hui connue sous le nom de « french cancan » verra le jour avec des célèbres talents comme la danseuse et chorégraphe Grille d’Égout ou le danseur et contorsionniste Valentin le Désossé. Déjà à cette époque le quartier de Montmartre regroupait de nombreux peintres, un d’entre eux Toulouse-Lautrec exposera ses toiles à l’Élysée Montmartre.

L’Elysée Montmartre, des match de boxe aux concerts

A partir de 1949, le lieu prend un nouveau tournant et accueille des combats de boxe et de catch qui seront retransmis à la télévision jusque dans les années soixante-dix, puis des spectacles de striptease.

A la fin des années soixante, la musique fait son grand retour sur le ring de l’Elysée Montmartre, avec des artistes comme Polnareff avec son spectacle musical « Rabelais » monté par Jean-Louis Barrault ou encore de Coluche avec le « Temps des Cerises au violon ».

En 1989, l’Élysée Montmartre est racheté par la société Garance Productions. Elle accueille des concerts électro, métal, rap et reggae. Mais en 2011, la salle subit un important incendie et le bail n’est pas renouvelé par la société. Enfin en 2014, l’entrepreneur et l’architecte français Julien Labrousse et le producteur français Abel Nahmias, déjà propriétaires du Trianon s’associent pour racheter l’Elysée Montmartre, et après deux ans de travaux, la salle rouvre au public en septembre 2016. Aujourd’hui c’est une des plus belles salles de concert de Paris avec une capacité de 1380 places !

A deux pas de l’Élysée Montmartre, le restaurant « A la Cloche d’Or » vous accueille toute l’année pour des repas d’exception !