Pourquoi mangeons-nous avec des couverts ?

couverts

Un service de table complet possède de nombreuses pièces, tellement qu’il est parfois dur de s’y retrouver. Mais pourquoi mangeons-nous avec des couverts ? A la cloche d’or vous en dit aujourd’hui un peu plus sur cette coutume qui s’est largement imposée à tous.

L’apparition du couteau

Il y a 2,5 millions d’années, les premiers hominidés commencent à fabriquer divers outils en bois et en os, grâce à l’usage de la pierre, et plus précisément du silex. En effet l’homme aurait découvert par hasard les effets d’une pierre fragmentée dont la cassure, produisant une arête tranchante, servait à de multiples usages, tels que la chasse, le dépouillage des animaux, etc. La pierre fendue peut donc être considérée comme le premier couteau de cuisine de l’histoire humaine, malgré son peu de ressemblance avec nos outils contemporains.

L’apparition de la fourchette

Jusqu’au XVIème siècle, pour manger on ne dispose que de ses doigts et d’un couteau. En effet la fourchette, elle, n’apparaît que vers l’an 1000 en Italie. La forcheta, petite fourche en italien, servait uniquement à consommer les pâtes. C’est Catherine de Médicis qui l’introduisit en France et son fils, Henri III, l’utilisait afin d’éviter de tâcher les immenses collerettes qui sont alors à la mode. Ainsi il utilisait cet ustensile à deux dents lors de ses repas dans son restaurant de prédilection « l’hostellerie de la Tour d’Argent » , l’actuelle Tour d’Argent.

L’apparition des bonnes manières à table

Les manières à table apparaissent chez les nobles au XVIème siècle. En effet à cette époque les repas mondains deviennent une représentation où chacun s’affiche afin d’être reconnu pour son rang. Les bancs du Moyen-Âge sont remplacés par les sièges individuels et la serviette devient systématique pour protéger ces fameuses collerettes.

A la cloche d’or vous accueille dans un cadre convivial pour déguster de délicieux plats, et promis sans se tracasser au niveau des couverts !