Petites histoires de gâteaux français

paris brest

La pâtisserie française est mondialement connue, reconnue et appréciée : plus qu’une tradition, plus qu’un artisanat, la pâtisserie française est un art qui se dévore ! Découvrez quelques-uns de ces emblématiques desserts et gâteaux.

Le Paris-Brest

Ce gâteau tire son nom d’une course à vélo, ancêtre du Tour de France : le Paris-Brest-Paris visant à populariser ce sport. En 1910, un pâtissier s’inspire de cette course et conçoit le célèbre gâteau, couronne garnie d’amandes effilées, fourrée à la crème au beurre, saupoudrée d’un voile de sucre glace.

L’Éclair

Avant 1850, cette pâtisserie portait le nom de « pain à la duchesse ». Pourquoi l’a-t-on ensuite appelé « Eclair » ? Selon l’histoire, il s’agit d’une plaisanterie des pâtissiers de l’époque selon qui ce gâteau était si bon qu’il s’avalait en une bouchée, à la vitesse de l’éclair.

Le millefeuille

C’est en raison de son feuilletage léger et du grand nombre de feuillets de pâte nécessaire que ce gâteau s’appelle ainsi. Pas moins de six abaisses de pâte feuilletée séparées par de la crème pâtissière composent ce délicieux dessert.

La madeleine

Gâteau traditionnel lorrain aux œufs, en forme de coquillage, allongée ou ronde, elle tire son origine et sa forme des petits gâteaux aux œufs fabriqués autrefois, moulés dans des coquilles Saint-Jacques pour nourrir les pèlerins en chemin vers Compostelle.

Le financier

Gâteau de forme ovale, à base d’amande, farine, sucre, beurre et œufs, le financier est né en Lorraine, au Moyen-Âge, confectionné par les sœurs de l’ordre de la Visitation de Nancy pour ne pas laisser perdre les blancs d’œufs, alors qu’elles utilisaient le jaune comme fixateur pour leur peinture.

Le baba au rhum

Le baba au rhum tire son origine du «babka», une grosse brioche ronde polonaise, en forme de couronne, garnie de fruits secs et parfois aromatisée au citron que l’on sert généralement à Pâques.

La profiterole

Composée de petits choux au cœur glacé et recouvert de chocolat chaud, le mot « profiterole » à l’origine désignait un petit profit que recevaient les domestiques comme récompense.
Les desserts de A La Cloche d’or font la part belle aux pâtisseries françaises : retrouvez à la carte de notre brasserie de tradition française baba au rhum maison, île flottante à l’ancienne, crème brûlée à la vanille bourbon et bien d’autres gourmandises.

Laisser un commentaire