La saison des marrons est ouverte

marrons

Entre octobre et décembre, c’est la saison des marrons ! C’est le moment d’aller vous promener en forêt et en profiter pour ramasser des marrons. A La Cloche d’Or vous en dit un peu plus sur ce fruit dont l’origine est souvent méconnue et vous donne ses meilleures astuces pour réaliser une crème de marron maison.

L’origine du marron

On a souvent tendance à confondre les châtaignes et les marrons, qui sont pourtant deux fruits appartenant à deux espèces très différentes. La châtaigne est le fruit du châtaignier sauvage, alors que le marron est la graine du marronnier d’Inde, introduit en France au XVIIè siècle, et qui malgré son appellation n’est pas du tout originaire d’Inde mais de Grèce. En ville, on trouve surtout des marronniers d’Inde, espèce d’arbre qui produit des marrons toxiques non comestibles. Mais de quel arbre provient donc le marron comestible ? Le marronnier qui produit des marrons comestibles est une version modifiée par l’homme de la version sauvage du châtaignier. Le marron est donc une variété de châtaigne. Quoiqu’il en soit, il est facile de les distinguer, puisque la bogue du marron accueille un seul fruit tandis que celle de la châtaigne en renferme plusieurs.

La recette de la crème de marron

La première étape consiste à cuire 2 kg de marrons. Pour cela, faites une incision circulaire sur le dessus des marrons et mettez les dans une casserole d’eau froide. Faites bouillir quelques minutes puis retirez du feu. Prenez 2 ou 3 marrons à la fois en laissant les autres dans la casserole d’eau chaude et retirez l’écorce. Au fur et à mesure, jetez les marrons dans une casserole contenant un demi litre d’eau tiède. Couvrez et faites cuire à feu doux quelques minutes. Pour s’assurer qu’ils sont cuits, vérifiez qu’ils s’écrasent facilement. Egouttez-les et passez-les au tamis ou réduisez-les en fine poudre dans un blender.

La seconde étape consiste à transformer la poudre de marron en crème. Pour cela mouillez 1,5 kg de sucre avec 2 verres d’eau dans une casserole. Remuez régulièrement à feu doux avec une cuillère en bois, jusqu’à ce que le sucre soit totalement dissous. Portez ensuite à ébullition à feu vif, écumez et laissez cuire jusqu’à 116-125°C. Versez ensuite ce sirop, appelé sirop “au petit boulé”, sur la poudre de marron et ajoutez 1 gousse de vanille. Chauffez doucement en remuant et laissez bouillir 15 à 20 minutes jusqu’à ce que la pâte soit épaisse. Enlevez ensuite la vanille. Vous n’avez plus qu’à mettre en pots et à les retourner.

A La Cloche d’Or vous souhaite une bonne dégustation !