D’où vient l’expression être un « Cordon bleu » ?

shutterstock_299406014

Aujourd’hui tout le monde sait que l’expression être un « cordon bleu » signifie être un très bon cuisinier. Mais saviez-vous qu’à l’origine, cette expression est née dans un contexte bien particulier, celle des guerres de Religion ? A la cloche d’or vous en dit un peu plus sur cette expression.

Le premier ordre de la monarchie française 

En 1578, sous l’Ancien Régime, Henri III constitua l’ordre du Saint-Esprit, une organisation catholique destinée à lutter contre les protestants lors des guerres de Religion. Au XVIe siècle, c’était le premier ordre de la monarchie française et aussi le plus prestigieux. Un chevalier de l’ordre du Saint-Esprit devait porter la croix de Malte, symbole honorifique accrochée à un ruban bleu. Ces chevaliers, appelés les « cordons bleus », étaient alors considérés comme l’élite du royaume de France. Cette distinction fut abolie à la Révolution, pour laisser place à la Légion d’honneur, instaurée en 1802 par Napoléon Bonaparte. Selon d’autres sources, les chevaliers de l’ordre avaient l’habitude de former un « club » de bons vivants et de partager de grands festins.

Une référence à l’excellence culinaire

Cette expression désigne finalement la personne la plus douée dans un domaine particulier. Au XVIIe siècle par exemple un poète qui souhaitait rentrer à l’Académie Française en qualifiant l’assemblée de « Cordon bleu des beaux esprits ». 

La référence à la cuisine s’impose peu à peu. En 1827, le traité « Le Cordon bleu ou Nouvelle Cuisinière bourgeoise » est rédigée et mise par ordre alphabétique par Mlle Marguerite. Quelques années plus tard, en 1895, la journaliste Marthe Distel publie le premier journal de cuisine, intitulé « La cuisinière Cordon bleu ». Par la suite, elle organise des démonstrations culinaires et fonde, avec le cuisinier Henri-Paul Pellaprat, les très réputées écoles d’art culinaire « Le Cordon bleu ». C’est ainsi que l’expression est définitivement associée à l’excellence culinaire. Est-ce un hasard que cette expression devint célèbre en France, pays de la gastronomie ? 

A la cloche d’or vous a peut-être mis l’eau à la bouche avec cet article… Venez donc mettre les pieds sous la table et déguster les délicieux plats du restaurant A la cloche d’or, aux pieds de la Butte de Montmartre.