Le quartier en 5 musées insolites ou méconnus

musées inconnus

Le 9ème arrondissement recèle des trésors pour les amateurs d’art et de culture : des musées de poche, bien cachés et méconnus qui méritent le détour. Suivez le guide !

Le Musée de la Franc-Maçonnerie

Où : 16, rue Cadet, 75009 Paris

Sur 400 m², une importante collection d’objets (sceaux, bijoux, statues…) et de documents pour mieux connaître cette société méconnue et d’une grande discrétion. Ce musée existe depuis 1889 et fait partie des « musées de France », un label décerné par le ministère de la Culture. Pour une véritable plongée dans l’histoire (la franc-maçonnerie a eu une grande influence sur la politique, entre autres) et dans une forme d’ésotérisme à découvrir !

La bibliothèque-musée de l’Opéra

Où : à l’Opéra Garnier, angle des avenues Scribe et Aubert, 75009 Paris

Ici, malgré les apparences, on n’est pas à l’Opéra, mais dans un département de la Bibliothèque Nationale de France ! Ce lieu relativement méconnu reste néanmoins très imprégné par la culture du lieu : objets et ouvres d’art sur le thème de la danse et des arts du spectacle, éléments de décors, maquettes, et bien entendu ouvrages (livres, programmes de spectacles, partitions musicales…). La bibliothèque-musée se visite en même temps que le temple de la danse.

Le musée du parfum Fragonard

Où : 3-5 square de l’Opéra-Louis Jouvet, 75009 Paris

La célèbre marque de parfum Fragonard a investi un ancien théâtre du quartier de l’Opéra pour présenter aux amateurs de senteurs un voyage au pays des parfums : reconstitution d’une usine du XIXe siècle, vidéos présentant les différentes étapes de la confection d’un jus, objets anciens et précieux (coffrets, pots, flacons…) … Une boutique Fragonard complète ce parcours gratuit.

Le Phono Museum Paris

Où : 53, boulevard de Rochechouart, 75009 Paris

Voilà plus de 140 ans que l’on sait enregistrer le son : cela vaut bien un musée pour retracer l’histoire d’une technologie qui évolue encore et toujours ! Cet espace original remonte aux sources du son enregistré : depuis le premier phonographe au magnétophone à bandes, en passant par le tourne-disque et le CD, toutes les techniques de captation du son, mais aussi tous les supports sont présentés. Bonus : le Phono Museum organise également des concerts tous les premiers dimanches du mois. A savoir : il s’agit d’un lieu associatif entièrement géré par des bénévoles.

Le musée national Gustave Moreau

Où : 14 rue de la Rochefoucauld – 75009 Paris

Une somptueuse maison-atelier pour découvrir non seulement l’œuvre de Gustave Moreau, peintre et graveur symboliste du XIXe siècle, mais aussi l’intérieur typique d’une habitation de style Second Empire, puisque le premier étage de la maison présente l’appartement de l’artiste. Pour finir, les ateliers exposent les œuvres les plus importantes de Moreau. Mobilier spectaculaire, scénographie conçue par le peintre lui-même avant sa mort : un véritable morceau de XIXe siècle pour voyager dans le temps !

Clôturez votre parcours et ces 5 visites peu communes avec un plat de la gastronomie traditionnelle française au restaurant A la Cloche d’or.

Laisser un commentaire